Braquefrancaisclosmorgan.fr » Conseils canins » Assurance chien de chasse : les erreurs à ne pas commettre ?

Assurance chien de chasse : les erreurs à ne pas commettre ?

Les chiens de chasse sont des animaux très important aux yeux de la loi française, cette dernière oblige leurs propriétaires à souscrire à une assurance pour protéger non seulement le chien mais également l’éleveur. Les chiens de chasse doivent avoir une activité quotidienne assez intense, ce qui les expose d’autant plus aux dangers et aux maladies

la chasse étant pratiquée dans des lieux assez sauvages, votre chien court deux fois plus le risque de se blesser. Vous pouvez facilement remédier à cela en vous procurant une assurance santé pour votre chien, auprès d’un grand groupe ou compagnie d’assurance.

Dans cet article, nous vous ferons découvrir les erreurs à éviter pour choisir une bonne assurance maladie, et comment cette démarche peut protéger votre chien et le garder en sécurité tout au long de son existence.

Quelles sont les principales erreurs à éviter ?

Les assurances pour chiens de chasse sont comme les autres assurances, bourrées d’arnaques. Dans cette rubrique nous ferons en sorte de vous présenter certaines erreurs à éviter lors de la souscription.

Vous trouverez toutes les erreurs commises par les propriétaires de chiens de chasse ci-dessous :

  • Ne pas vérifier les différentes clauses émises par l’assureur et qui peuvent engendrer des frais de résiliation supplémentaires.
  • Ne pas vérifier le contrat, qui mentionne certaines clauses pouvant engendrer la résiliation sans que vous soyez au courant.
  • Ne pas vérifier les frais et les clauses stipulant le risque d’augmentation du coût de l’assurance au bout d’un certain temps.
  • Ne pas vérifier les conditions concernant les maladies du chien de chasse et ses blessures, ainsi que les éventuels remboursements concernant les médicaments.

assurance pour les chiens de chasse

Comment fonctionne l’assurance pour les chiens de chasse ?

Il est nécessaire de disposer d’une assurance de responsabilité civile pour pratiquer la chasse avec un chien spécialisé dans le domaine, cela permet non seulement de vous protéger en cas de problèmes mais également vous assurer la protection de votre chien.

Le prix d’une assurance pour chien de chasse varie généralement entre 30 et 100 euros et nécessite de respecter certaines conditions, qui sont :

  • Un âge minimal de 9 mois pour le chien utilisé.
  • Une recommandation du vétérinaire stipulant que le chien dispose de tous ses vaccins..
  • Un permis de chasse et une assurance pour le propriétaire du chien.

Pensez à une assurance pour chien de catégorie 2

une assurance pour chien de catégorie 2Comme vous le savez, certaines races de chien sont dites dangereuses, il faut alors souscrire un contrat adapté pour profiter de quelques garanties. Sur le site https://www.assurance-chien-2eme-categorie.com/, vous aurez tous les éléments pour que cette souscription se déroule dans les meilleures conditions. Vous remplissez de ce fait le devis avec les informations personnelles et la race de votre animal, vous payez la formule avec une carte bancaire et vous pourrez obtenir votre contrat.

  • Imprimez également votre attestation, cela vous permet de montrer que votre chien est bien assuré lors d’un contrôle.
  • Plusieurs races sont concernées par ces assurances à savoir un Rottweiler ou encore un American Staffordshire Terrier.
  • Ceux que l’on nomme également Tosa ou American Staff doivent être assurés en suivant les exigences de la loi.
  • Le coût dépend des garanties que vous aurez pu souscrire, mais il faut prévoir 30 euros supplémentaires.
  • Vous aurez un contrat à petit prix pour votre animal de compagnie et la souscription s’effectue en ligne tout au long de la semaine.

Si vous optez pour une assurance habitation, il est possible d’inclure dans le tarif celui dédié à l’assurance pour votre chien de catégorie 2. Vous devez donc payer près de 9 euros par mois et pour profiter de la responsabilité civile pour un chien de catégorie 2, vous devrez ajouter trois euros tous les mois. N’oubliez pas que l’assurance est obligatoire, mais ce n’est pas la seule garantie à envisager. En effet, vous ne devez pas être en possession d’un casier judiciaire rythmé par quelques infractions. Il faut aussi vous déclarer à la mairie de votre commune pour signifier que vous logez avec un animal de catégorie 2.

De plus, prenez une muselière pour être à l’abri d’un éventuel débordement en public, vous serez alors responsable dans le cadre d’une morsure.